Chers Compatriotes ;

Ce 11 juillet 2023, à l’instar de tous les pays africains, membres de l’Union Africaine, la Côte d’Ivoire célèbrera la Journée Africaine de la Lutte contre la Corruption- JALC.

Cette journée marque aussi, le jour où l’Union Africaine a adopté la Convention de l’Union Africaine sur la Prévention et la Lutte contre la Corruption- CUAPLC à Maputo, il y a sept -07- ans.

Elle sera une occasion pour nous de faire une rétrospective des actions menées depuis l’adoption de cette convention africaine, mais également une vaste offensive médiatique et populaire pour communiquer et sensibiliser sur les actions à mener afin de promouvoir la culture de l’intégrité et de la transparence dans la gestion des affaires publiques.

Chers compatriotes ;

Comme vous le savez, l’année 2023, a non seulement été déclarée par Son Excellence Alassane Ouattara, Président de la République, année de la jeunesse, mais 2023 est l’année d’organisation de la 34ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations de Football prévue en Janvier prochain.

En raison des valeurs fondamentales du sport, telles que résumées par la Charte Olympique : intégrité, franc-jeu, paix, amitié, et solidarité qui justifient le soutien apporté au sport par les Gouvernants et les Partenaires, Le Gouvernement ivoirien a décidé de placer cette Journée sous le thème : « Gouvernance, Ethique, Valeurs et Intégrité du Sport en Côte d’Ivoire ».

Le thème national retenu cette année pour la célébration nous interpelle sur le fait que le Sport, objet d’enjeux politique, diplomatique et économique, qui est au cœur de relations multiples n’est pas épargné par ce fléau que constitue la corruption.

Et pourtant, le sport est porteur de valeurs universelles qui contribuent au dialogue, à l’entente et à la cohésion sociale. Il a un grand potentiel en termes de contribution à l’insertion sociale et à l’éducation dans toutes les régions du monde et particulièrement en Afrique où la jeunesse représente plus de 70% de la population.

La corruption, le blanchiment d’argent, le trucage de compétitions ou encore le racisme, le non-respect des droits humains impactent le secteur du sport à tous les niveaux et sont de nature à diminuer la confiance et l’attractivité de celui-ci.

Ces fléaux remettent en cause les valeurs que le sport entend promouvoir : justice, éthique, intégrité, respect, fair-play…

Il est donc nécessaire, que les acteurs du mouvement sportif se mobilisent pour lutter contre ces dérives et sauvegarder l’intégrité du sport.

En tant que pays, qui aspire à être un modèle en Afrique, et au moment où, la Côte d’Ivoire s’apprête à abriter la 34ème édition de la CAN, le Gouvernement ivoirien est en train de se donner les moyens et les outils nécessaires pour combattre la corruption dans le sport.

Mesdames et Messieurs,

Au regard des attentes légitimes du mouvement sportif, le Gouvernement ivoirien, à travers le Ministère de la Promotion de la Bonne Gouvernance et de la Lutte contre la Corruption, en collaboration avec le Ministère des Sports, le Secrétariat Exécutif de la Convention Internationale contre le dopage dans le sport et l’UNESCO, a décidé d’élaborer « une Politique de l’Ethique, des Valeurs et de l’Intégrité du Sport en Côte d’Ivoire (PEVIS-CI) 2023-2025», compatible avec une croissance forte, inclusive et soutenable, qui devrait générer une masse d’emplois décents et mieux rémunérés dans ce secteur majoritairement occupé par les jeunes.

Cette Politique adresse des questions clés, qui sont relatives : (i) à la Promotion des principes d’éthique et d’intégrité dans la gouvernance des Organisations Sportives, (ii) au renforcement du cadre de suivi en vue du respect des lignes directrices relatives à l’éthique et l’intégrité des compétitions sportives et (iii) à la veille stratégique sur les lignes directrices relatives à l’éthique et l’intégrité des athlètes.

Mesdames et Messieurs,

Permettez-moi, au moment de clore mon propos, de remercier le Président de la République, SEM Alassane OUATTARA, pour son leadership en matière de bonne gouvernance et de lutte contre la corruption.

Sous son impulsion, la Côte d’Ivoire a réalisé des progrès significatifs permettant à notre pays de passer du 130ème en 2012 au 99ème rang en 2022 au titre du classement de l’ONG Transparency International.

Je voudrais également remercier les différentes chancelleries et nos Partenaires Techniques Financiers pour leur confiance sans cesse renouvelée en notre pays et pour leurs appuis significatifs en vue de propulser notre pays au nombre des exemples de Bonne Gouvernance et de Lutte contre la Corruption.

Bonne célébration à toutes et à tous !!!!

Vive la Côte d’Ivoire !!!!

Je vous remercie.

Epiphane Zoro Bi Ballo

Ministre de la promotion de la bonne gouvernance et de la lutte contre la corruption

Advertisement

3 Commentaires

  1. There are some attention-grabbing deadlines in this article however I don’t know if I see all of them middle to heart. There is some validity but I’ll take maintain opinion till I look into it further. Good article , thanks and we wish more! Added to FeedBurner as effectively

  2. The crux of your writing whilst sounding reasonable originally, did not really sit well with me after some time. Somewhere throughout the sentences you actually managed to make me a believer unfortunately only for a while. I still have a problem with your jumps in assumptions and one would do well to fill in all those gaps. In the event that you can accomplish that, I would certainly be impressed.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici