MALI-Ce que l’on sait de l’attaque contre une base militaire à Kati

0
59

L’armée malienne affirme avoir repoussé ce qu’elle appelle une attaque terroriste contre une base militaire située à proximité de la capitale Bamako.

 Les personnes vivant près de la base ont rapporté avoir entendu des tirs nourris pendant environ une heure et des hélicoptères tournoyer au-dessus de la base qui se trouve à seulement quinze kilomètres de Bamako. 

Selon l’armée malienne, deux voitures piégées ont explosé sur la base de Kati, située à quinze kilomètres de la capitale Bamako. 

Elle indique que deux des assaillants ont été tués et que la situation est sous contrôle.  La brève déclaration décrit l’attaque comme une attaque terroriste – le langage que les militaires utilisent pour désigner les militants islamistes. 

Au cours de la semaine dernière, plusieurs positions de l’armée ont été prises pour cible, notamment un poste de contrôle situé à soixante-dix kilomètres de Bamako.  Deux soldats ont été tués lors d’un autre raid jeudi. 

Les dirigeants militaires, qui ont pris le pouvoir à deux reprises lors de coups d’État, ont déclaré que la sécurisation du pays contre les attaques djihadistes était leur principale priorité.    

Les militants islamistes ont mené de fréquentes attaques au Mali, principalement dans le centre et le nord du pays.

Cette récente attaque intervient alors que l’ancien président nigérian Goodluck Jonathan se trouve au Mali dans le cadre d’un effort régional visant à persuader les dirigeants militaires de rétablir un régime civil dans le pays.

Avec BBC


Attaque à la voiture piégée au Mali : deux assaillants neutralisés (armée)

Deux véhicules bourrés d’explosifs ont attaqué tôt ce matin le camp de Kati

Les Forces Armées Maliennes ont annoncé avoir neutralisé deux assaillants à la suite de l’attaque à voiture piégée perpétrée, vendredi, contre le camp militaire Soundiata Keïta de Kati (3ème région militaire) à une dizaine de km de Bamako.

« Les Forces Armées Maliennes (FAMa) ont vigoureusement repoussé une attaque terroriste contre la caserne de Kati. C’était tôt ce matin aux environs de 05h00 avec deux véhicules piégés bourrés d’explosifs », a annoncé la Direction de l’Information et de relations publiques des armées (Dirpa) sur sa page Facebook.

La Dirpa déclare que « le bilan provisoire est de deux assaillants neutralisés » soulignant que « la situation est sous contrôle et le ratissage est en cours pour débusquer les auteurs et leurs complices ».

En outre, le Chef d’Etat-major Général des Armées rassure les populations en leur demandant de vaquer à leurs occupations habituelles.

Pour rappel, une attaque à la voiture piégée et des tirs d’obus ont visé tôt ce vendredi le camp Soundiata Keita de Kati (3ème région militaire), situé à une dizaine de kilomètres de Bamako.

Depuis 2012, le Mali est confronté à une crise sécuritaire alimentée de revendications séparatistes et d’attaques terroristes, notamment dans le nord et le centre du pays.

/ Bamako / Amarana Maiga

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here