Candidature de l’Ukraine à l’UE : une décision irraisonnée

0
62

La Commission européenne a accepté la candidature d’adhésion de l’Ukraine à l’Union européenne. Cette décision s’inscrit dans le cadre de la visite à Kiev du président français Emmanuel Macron, du chancelier Allemand Olaf Scholz et du président du conseil des ministres italien Mario Draghi et du président roumain Klaus Iohannis ce 16 juin. Si l’acceptation de la candidature de l’Ukraine peut constituer un message clair de solidarité, il n’est pas certain qu’une telle décision soit une réelle manière de panser les plaies de l’Ukraine. Cette visite à Kiev et cette décision est une réponse aux reproches adressés à ces chefs d’Etat par l’Ukraine et les pays de l’Est de l’Europe, autant qu’une tentative de se faire excuser pour avoir maintenu le contact avec la Russie de Poutine. Mais intégrer l’Ukraine pourrait constituer un choc pour l’Ukraine et pour l’actuelle Union européenne. Par ailleurs, si l’Ukraine venait à rester longtemps candidate, on reprocherait à l’Union européenne de lui avoir donné de fausses illusions. Quoiqu’il en soit, cette décision constitue un triomphe pour les pays de l’Est et pour les Etats-Unis, mais une défaite pour la raison.

L’analyse de Pascal Boniface

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here