Patrick Achi à l’Unesco: « Partout où l’Afrique aura besoin de la Côte d’Ivoire, elle sera là »

0
77

Le Premier ministre a clos mercredi 25 mai 2022 à Paris les journées africaines de l’Unesco. Lorsqu’il prend la parole, Patrick Achi, représentant le Chef de l’Etat à la clôture des journées africaines initiées par l’Unesco, venait d’écouter les interventions des organisateurs de la célébration de l’unité et de l’émergence de l’Afrique. Ces deux termes, ils les ont liés à la Côte d’Ivoire, « modèle d’unité et d’émergence ».

L’unité, les initiateurs la rattachent au rôle joué en 1963 par la Côte d’Ivoire à la naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine, (0ua), ancêtre de l’Union africaine (UA) et au brassage de nations sur son sol. « La Côte d’Ivoire est à elle seule le prototype de l’unité africaine que nous recherchons. Sur son sol vivent en harmonie plusieurs ressortissants issus de différents pays d’Afrique. » L’ambassadeur Souleymane Jules Diop, président du groupe Afrique, délégué permanent du Sénégal auprès de l’Unesco qui a ouvert le bal des discours.

Pour l’émergence, second élément mis en exergue, l’Unesco a salué les avancées du niveau de vie en Côte d’Ivoire et surtout sa résilience.

Patrick Achi prend donc le micro sous des applaudissements pour son pays tant vanté par ceux qu’ils l’ont précédé au pupitre. Le succès de la Côte d’Ivoire ? Le Premier ministre citera deux noms.  » Deux grands hommes à qui la Côte d’Ivoire doit tout : Felix Houphouët Boigny et Alassane Ouattara ».

Le titulaire d’une maîtrise en mathématique et ingénieur démontre l’équation du succès de son pays par deux identiques bien remarquables : le père fondateur et le père de ‘’Une Côte d’Ivoire solidaire’’.

Le niveau de développement actuel de la Côte d’Ivoire, ce sont les politiques des Présidents Félix Houphouet Boigny et Alassane Ouattara. Ces deux grands hommes ont écrit l’histoire de la Cote d’Ivoire.

Le premier l’a porté sur les fonts baptismaux et le second l’a relevé et mis sur le chemin de l’émergence.

Le développement économique de l’Afrique, thème central de la semaine consacrée au continent justifie bien le choix porté sur la Cote d’Ivoire d’Alassane Ouattara.

L’un des sous thèmes traités lors des journées africaines est la résilience. Patrick Achi, représentant le Président Alassane Ouattara, parrain, était à l’aise à la tribune. La Côte d’Ivoire, grâce à son président, est un modèle en matière de résilience.

2011. Elle se met rapidement et efficacement au travail après une grave crise. Ouattara est aux commandes et le maître mot est le développement. Qui sous-entend d’importants investissements et d’efforts consentis pour la sécurité et la paix. Parfait élève d’Houphouët donc.

2015. Le terrorisme prend pied en Afrique de l’ouest.

La cote d’Ivoire subit même une attaque à Bassam le mars 2013. Le pays prend le problème à bras le corps. La menace existe toujours mais la sécurisation mise en place est efficace. Les djihadistes qui ont tenté de prendre pied aux frontières nord en savent quelque chose.

Dernier exemple, le plan de riposte contre le coronavirus du gouvernement l’apparition du virus en 2020.

Aujourd’hui, le pays est en plein processus d’industrialisation tous azimuts et prêt à jouer un rôle de moteur en Afrique. « Partout où l’Afrique aura besoin de la Cote d’Ivoire, elle sera présente. » dira Patrick Achi au siège de l’Unesco.

La directrice générale de l’Unesco Audrey Azouley a remercié la Cote d’Ivoire d’avoir accepté de parrainé cette semaine africaine et aussi de servir d’exemple sur le continent africain. Une Afrique qu’elle exhorte « à trouver sa voie » et qui peut compter sur le soutien de l’organisation qu’elle dirige.

La semaine africaine qui s’est tenue du 23 au 25 mai 2022 a porté sur « l’autosuffisance, la résilience et le développement économique de l’Afrique et a été marquée par plusieurs activités notamment des conférences, des tables- rondes, des expositions d’art, des projections de documentaires.

C’est la Ministre l’Éducation nationale et de l’alphabétisation, Mariatou Koné, qui a procédé au nom du Président de la République, à l’ouverture de la semaine africaine.

Sercom

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here