Le logo d’une chaîne de restauration rapide russe censée remplacer McDonald’s semble familier

0
114

En réponse à la fermeture des restaurants McDonald’s au sein du pays, la Russie pourrait remplacer la marque américaine par la nouvelle chaîne Uncle Vanya’s, dont le logo ressemble curieusement à la populaire arche dorée.

Celui-ci est formé d’un « B » cyrillique doré, qui représente le « V » de « Vanya », sur un fond rouge, donnant l’impression que l’iconique « M » du McDonald’s a simplement fait un quart de rotation vers la droite. Dans la demande de brevet déposée le 12 mars dernier, on peut aussi lire le nom complet en blanc au bas du logo.

Le 8 mars dernier, la chaîne américaine de restauration rapide McDonald’s a annoncé sur ses plateformes la fermeture de ses 850 succursales en Russie en soutien à l’Ukraine, 32 ans après avoir brisé l’isolationnisme communiste avec un premier restaurant.

« Nos valeurs signifient que nous ne pouvons pas ignorer les souffrances humaines inutiles qui se déroulent en Ukraine. […] McDonald’s a décidé de fermer temporairement tous ses restaurants en Russie et de suspendre toutes les opérations sur le marché », peut-on lire dans le communiqué qui avait préalablement été envoyé par courriel aux employés concernés.

Le président de la Douma, Viatcheslav Volodine, a répliqué quelques jours plus tard : « Bien, mais demain, ce ne sera plus McDonald’s, mais bien des Uncle Vanya’s ! »

Au lendemain de l’annonce, le média Mediavenir a publié une vidéo sur Twitter où des centaines de citoyens russes font la file afin de savourer ce qui sera sans doute leur dernier hambourgeois de la marque américaine pour quelque temps, McDonald’s n’ayant évidemment pas annoncé de date de réouverture.

 

La nouvelle ne plaît pas à tous, si bien qu’un citoyen, Luka Zatravkin, s’est menotté à la porte du McDonald’s de Moscou en protestation de la fermeture. Il aurait par la suite été conduit au poste de police.

La nouvelle chaîne russe de restaurants promet des produits 100 % locaux afin de soutenir l’économie du pays fortement ébranlée au cours des dernières semaines par les sanctions économiques imposées à l’échelle internationale contre la Russie.

McDonald’s s’est pour sa part engagé à continuer de verser des salaires à ses 62 000 employés russes, alors que l’entreprise offre déjà son aide en Pologne pour accueillir les réfugiés. L’entreprise a aussi fait savoir qu’en plus de rémunérer pleinement ses salariés ukrainiens, elle ferait un don de cinq millions de dollars à son fonds d’aide aux employés.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here