Elon Musk cherche de l’aide pour ne pas acheter Twitter tout seul

0
130
Elon Musk est à la recherche de nouveaux partenaires pour Twitter. Son objectif est de moins investir personnellement pour protéger Tesla.

Pour convaincre Twitter d’accepter sa proposition, Elon Musk est venu à la rencontre de son conseil d’administration avec des offres de prêt. Le patron de Tesla et de SpaceX a réuni 46,5 milliards de dollars, dont 21 milliards provenant de sa fortune personnelle. Une somme immense, qui l’a contraint à vendre des millions d’actions Tesla. Cette décision n’a pas plu à certains investisseurs : Tesla a perdu 10 % de sa valeur dans les jours suivant l’annonce du rachat de Twitter.

Pour les rassurer, et sans doute pour réduire son exposition personnelle, Elon Musk serait rentré en discussion avec des fonds d’investissement pour réduire son apport. Dans un article paru le 2 mai, Reuters indique qu’Elon Musk a déjà vendu pour 8,5 milliards de dollars d’actions Tesla.

Lire aussi: Le rachat par Elon Musk risque d’aggraver le problème de désinformation de Twitter

Elon Musk ne dément pas

Concrètement, Elon Musk ne chercherait pas à emprunter plus d’argent à des banques. Le milliardaire juge que ses 25,5 milliards de dollars de prêts sont suffisants (13 milliards de prêts et 12,5 milliards contre des actions Tesla) et chercherait plutôt à réduire son investissement en recherchant des partenaires qui souhaitent des parts de son nouveau Twitter privatisé. Elon Musk avait déjà dit être prêt à conserver d’anciens gros actionnaires dans l’entreprise, s’ils étaient prêts à investir avec lui.

Sur Twitter, Elon Musk a directement réagi à l’article de Reuters. Sans vraiment dire s’il veut réduire son emprunt, il rappelle avoir toujours été ouvert au fait de conserver des actionnaires. Ce non-démenti confirme l’information de l’agence. En somme, Elon Musk ne mettra probablement pas 21 milliards de sa poche en bout de course.

Parmi les noms cités par Reuters, il y a celui de Jack Dorsey, le fondateur de Twitter, grand ami d’Elon Musk et soutien de son rachat de l’entreprise. D’ici la concrétisation du deal, il est possible qu’Elon et ses copains très fortunés créent une alliance pour dépenser moins individuellement, sur les 44 milliards de dollars promis à Twitter pour le sortir de bourse.

Autre hypothèse, rappelons qu’Elon Musk peut annuler la revente s’il le souhaite en déboursant 1 milliard de dollars. De l’argent de poche pour lui. L’article de Reuters a provoqué une augmentation de 4,56 % de l’action Tesla, ramenant la baisse depuis le 25 avril à 8,78 %, contre 12,75 % avant.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here