États-Unis: La vice-présidente Kamala Harris est testée positive à la COVID-19

0
106

(Washington) La vice-présidente des États-Unis, Kamala Harris, a été testée positive à la COVID-19 mardi mais n’est pas considérée comme ayant été en contact « étroit » avec le président Joe Biden, a annoncé sa porte-parole.

Mme Harris, 57 ans, « n’a pas de symptômes, elle va s’isoler et continuer à travailler depuis sa résidence », a affirmé Kirsten Allen dans un communiqué.

« Elle n’a pas été en contact étroit avec le président ou la première dame en raison de leurs récents programmes de voyage » et elle « reviendra à la Maison-Blanche lorsqu’elle sera testée négative », a-t-elle ajouté.

Joe Biden s’est entretenu avec Kamala Harris mardi par téléphone afin de « prendre de ses nouvelles et s’assurer qu’elle disposait de tout ce dont elle aurait besoin pendant sa quarantaine chez elle », selon un communiqué de la Maison-Blanche.

Plusieurs membres de l’administration Biden comme le ministre de la Justice et la porte-parole du président Jen Psaki, ou encore la présidente de la Chambre des représentants Nancy Pelosi, ont été testés positifs ces dernières semaines.

Le président Biden, qui a reçu sa deuxième dose de rappel du vaccin anti-COVID-19 fin mars, a régulièrement été considéré comme n’étant pas « cas contact » tel que le définissent les autorités sanitaires américaines.

« Il est protégé contre les formes les plus graves du virus », avait souligné début avril Kate Bedingfield, directrice de la communication de la Maison-Blanche.

Le mari de Kamala Harris, le « Second Gentleman » Doug Emhoff, était lui tombé malade en mars.

Les États-Unis enregistrent actuellement de nouveau une hausse du nombre de cas quotidiens de COVID-19, liée au sous-variant BA.2 d’Omicron.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here