Côte d’Ivoire : les impôts réalisent un écart positif de plus de 35 millions $ au premier trimestre 2022

0
212

Côte d’Ivoire : les impôts réalisent un écart positif de plus de 35 millions $ au premier trimestre 2022

Le FMI prévoit une croissance économique de 6% pour la Côte d’Ivoire cette année. Cette prévision est basée sur la résilience économique du pays face à la covid-19, à des réformes solides, à la découverte de nouvelles réserves de pétrole et de gaz, mais aussi aux ressources fiscales et douanières.

Les services des impôts de la Côte d’Ivoire ont réalisé un écart positif de plus de 35,3 millions de dollars au premier trimestre 2022. L’information provient de la directrice générale adjointe des impôts, M’bahia Bamba Maférima (photo), a-t-on appris dans un communiqué de presse du gouvernement ivoirien, le lundi 25 avril.

Plus de 1,17 milliard de dollars ont pu être collectés par les impôts comme recettes brutes. Ce qui représente 3% de plus que les prévisions. De plus, ces recettes sont en hausse de près de 13% par rapport à celles de l’année 2021. Pour le deuxième trimestre 2022, les autorités prévoient de récolter près de 1,6 milliard de dollars.

Cette performance de la Direction des impôts de la Côte d’Ivoire (DGI) intervient un peu moins de quatre mois après la mise en place d’un système digitalisé de contrôle fiscal. Ce nouveau système permet à la DGI de « suivre efficacement la traçabilité des contrôles fiscaux au niveau de la hiérarchie ».

Pour cette année, les autorités ivoiriennes prévoient que les ressources fiscales et douanières cumulées couvrent près de 45% du budget .

Selon le FMI, l’économie de la Côte d’Ivoire présente tous les signes d’une croissance économique robuste. L’institution dont une délégation était présente dans le pays du 25 janvier au 3 février a salué une reprise économique soutenue. Notons qu’entre 2011 et 2022, le budget ivoirien a été multiplié par trois, passant de 5,3 milliards à 17,1 milliards de dollars.

MPOTS : 722,8 MILLIARDS DE FCFA COLLECTÉS AU 1ER TRIMESTRE 2022

La directrice générale adjointe des Impôts, M’bahia Bamba Maférima, a annoncé le vendredi 22 avril à Abidjan, que les services des impôts de Côte d’Ivoire ont recouvré 722,8 milliards de FCFA de recettes brutes au 1er trimestre 2022 pour un objectif de 701,1 milliards de FCFA, soit un écart positif de 21,7 milliards de FCFA.

L’annonce a été faite à l’ouverture d’un séminaire bilan du 1er trimestre 2022 et perspectives du 2e trimestre de l’année en cours, en présence du directeur de cabinet du ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Adama Sall.

En comparaison avec les recettes de la même période, en 2021, M’bahia Bamba Maférima a indiqué que les montants mobilisés s’élevaient à 640,2 milliards de FCFA, des réalisations en hausse de 82,6 milliards Fcfa, soit une progression de 12,9%.

Parlant des perspectives, elle a annoncé que les objectifs de recettes de la Direction générale des impôts (DGI) pour le deuxième trimestre sont fixés à 979,8 milliards de FCFA, en hausse de 181,8 milliards de FCFA par rapport aux recouvrements de la même période en 2021.

Au nom du ministre, Adama Sall s’est félicité des résultats enregistrés par la DGI. Toutefois, a-t-il dit, « de nombreux défis restent encore à relever afin de permettre à l’Etat de mener à bien les ambitieux programmes de développement contenus dans le Plan national de développement (PND) 2021-2025 ».

Il a fait observer qu’en 2022, les ressources fiscales et douanières cumulées devraient représenter environ 45% du budget national. 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here