Charnier filmé dans le nord du Mali : l’armée française accuse les mercenaires russes du Groupe Wagner de manipulation

0
130

Des vidéos prises en drone par l’armée française montrent des hommes recouvrant des cadavres avec du sable, au nord du Mali, dans le but, selon l’état-major, d’accuser la France d’exactions.

L’armée française a filmé ce qu’elle affirme être des mercenaires russes en train d’enterrer des corps près de la base de Gossi, dans le nord du Mali, dans le but, selon elle, d’accuser les Français d’avoir laissé un charnier derrière eux.

Dans ces vidéos prises à l’aide d’un drone, auxquelles plusieurs médias, dont Le Monde, ont eu accès et que l’état-major français qualifie d’« attaque informationnelle », on peut voir des soldats s’affairer autour de cadavres qu’ils recouvrent de sable. Paris soutient qu’il s’agit de miliciens du groupe de sécurité privé russe Wagner.

Mercredi, des images accompagnées d’un commentaire pointant la responsabilité de l’armée française dans ce charnier ont été diffusées sur le compte Twitter d’un dénommé Dia Diarra, qui se proclame « ancien militaire » et « patriote malien » et que l’état-major français soupçonne d’être lié au Groupe Wagner.

Dans le cadre de son désengagement du Mali, annoncé en février, l’armée française a officiellement remis mardi aux forces armées maliennes (FAMa) les clés de la base de Gossi, qui accueillait 300 soldats français.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here