Réseaux sociaux/Atteinte à la moralité publique : La mise en garde du Procureur de la République

0
112

Dans un communiqué, le 12 avril 2022, le Procureur de la République Richard Adou dénonce l’utilisation détournée des réseaux sociaux. Et de prévenir que tous ceux qui s’y adonnent s’exposent à la rigueur de la loi pénale. Aussi a-t-il invité les utilisateurs à une utilisation saine des réseaux sociaux. Mais avant, il a précisé : « les administrateurs des pages où sont commises les atteintes à la moralité publique, sont également passibles de sanctions pénales pour complicité desdites infractions. »

A noter que récemment la police avait mis aux arrêt la « principale organisatrice » d’un évènement dénommé « soirée des pervers », dans la commune de Yopougon, à Abidjan. L’affiche de cet événement qui circulait sur les réseaux sociaux avait choqué plus d’un Ivoirien avec la mention « chaque consommation donne droit à une fille ».


COMMUNIQUE DU PROCUREUR DE LA REPUBLIQUE D’ABIDJAN

Le Procureur de la République constate avec regret, la recrudescence, sur les réseaux sociaux, des atteintes à la moralité publique.

Ces nouveaux canaux de communication, détournés de leur vocation originelle, sont de plus en plus utilisés à des fins de proxénétisme, de racolage, de recrutement et d’exploitation sexuelle de personnes, pour tout dire, à des fins de commerce du sexe.

Le Procureur de la République tient à mettre en garde les personnes qui utilisent les réseaux sociaux comme un lieu de débauche et autres proxénètes, et leur fait savoir qu’ils s’exposent à la rigueur de la loi pénale.

Il en appelle au respect de la dignité humaine et de la moralité publique.

Il précise que les administrateurs des pages où sont commises les atteintes à la moralité publique, sont également passibles de sanctions pénales pour complicité desdites infractions.

Le Procureur la République voudrait enfin, une fois de plus, en appeler à une utilisation saine des réseaux sociaux, au sens de la responsabilité de chacun et surtout au strict respect des lois pénales.

Fait à Abidjan, le 12 avril 2022

LE PROCUREUR DE LA REPUBLIQUE D’ABIDJAN

ADOU RICHARD CHRISTOPHE

Par Salif D. Cheickna

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here