Ça s’est passé…. un 9 avril 1946: Création du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire.

0
74

Il y a 76 ans , se tenait à « l’Étoile du sud » sis à Abidjan Treichville, la Réunion constitutive du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire. Le Procès verbal de la réunion établit ce 9 avril 1946 à 18 heures désignaient ces 34 personnes présentes comme les membres fondateurs du PDCI . Il s’agit de :

Aka n’drin Lambert

AKA Jacques

Ahobaut Akré.

Blangnon Martin

Boka Mené Gaston

Brou Fulgence Coffi Gadeau Germain

Diallo Ousmane

Djoman Benoit

Da Dylva Dorothée.

Diop Babacar

Konian Kodjo

Kouadio Rémi

Koffi Julien.

Konan N’drin André

Kouadio Koffi

Konan Kanga Antoine

Konan Raphael

Kouisson Kélétigui

Kouadio Koffi Germain

Lodougnon Augustin

Mekoné Léonard

Ouinso Paulin

Papa Sow Megour

Pohi Zebango.

Séri Koré René

Toubia

Nicolas

Sissoko Fily

Sangaret bernard.

Traoré Ali

Turbe Sow

À cette création ont participé activement les groupes français progressistes de gauche qui envoyèrent deux représentants, Franceschi et Casanova. Après lecture de la lettre d’Houphouët par Jacques Aka sur la demande de celui-ci, M. Fulgence Brou, doyen d’âge des personnes réunies, a été désigné à l’unanimité comme président de la séance et M. Coffi Gadeau Germain comme secrétaire. Le président ayant ouvert la séance à 18 h, a donné la parole à M. Franceschi qui a souligné le but de la réunion et le programme permanent du Parti, essentiellement Africains dirigés par des Africains.Les statuts rédigés avec le concours des représentants français et corrigés par Gabriel d’Arbousier n’ont été adoptés qu’au congrès de 1947. Le comité Directeur National du parti se réunira chez Yacouba Sylla dans un petit immeuble de l’avenue 2 à Treichville. Ce comité composé d’une vingtaine de membres est dirigé par M. Auguste Denise, le secrétaire général du parti.

Immédiatement après l’installation du PDCI, les militants ont pris leurs bâtons de pèlerins pour créer des sous-sections du parti à travers la Côte d’Ivoire. En octobre 1946, à la suite du congrès de Bamako le PDCI devient une section du RDA. La création du PDCI coïncide avec l’adoption par l’assemblée de la loi Houphouët Boigny qui abolit le travail forcé.Le PDCI RDA a donc connu un succès immédiat. On compte 65.000 adhérents dès octobre 1946 et 271,000 en 1947.

Dans ce contexte politique sous perfusion constante du colonisateur, d’autres partis politiques vont naitre. Le Parti socialiste créé en 1936, le Parti progressiste de Côte d’Ivoire créé en 1946, le mouvement républicain populaire (M.R.P) créé en 1947, le Rassemblement du peuple français (R.P.F), créé en 1947, le bloc démocratique éburnéen (B.D.E), créé en 1948, l’entente des indépendants de Côte d’Ivoire (E.D.I) créé en 1949 et le Parti de l’Union française (P.U.F). Malgré cette floraison des partis politiques , le succès du PDCI ne se fit pas attendre.

L’audience du député de la Côte d’Ivoire M. Félix Houphouët-Boigny et son parti se trouva confirmée lors des élections à la deuxième constituante et à l’Assemblée Nationale. Houphouët, qui fit campagne au nom du PDCI est élu au premier tour avec une majorité écrasante. Le 17 juin 1951, ce furent les élections à l’Assemblée nationale. On retrouvait encore la division traditionnelle de la vie politique ivoirienne entre le PDCI RDA et les autres partis. Le scrutin du 17 juin donna les résultats suivants : le PDCI RDA recueillait 61% des suffrages exprimés et obtenait la majorité dans 36 des 48 subdivisions. En 1952, malgré le changement de la ligne politique du PDCI RDA, le sélections à l’assemblée Territoriale du 30 mars 1952 démontrent encore une fois la bonne santé politique du PDCI. L’assemblée territoriale dominée par le PDCI RDA, M. Houphouët Boigny est élu Président et M. Denise, premier vice-président. En 1960, c’est le PDCI RDA qui proclame l’independance de la Côte d’Ivoire.

 Fabien Habib Bosson 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here