Lutte contre la cherté de la vie : »Aucune augmentation du coût du transport ne sera tolérée »

0
38

 Aucune augmentation du coût des transports ne sera tolérée. C’est ce qui ressort de la rencontre entre le Ministère des Transports, les transporteurs et les consommateurs sur les velléités d’augmentation des coûts des transports constatés dans certaines communes du district d’Abidjan, précisément sur des lignes de transports à Yopougon et Cocody.

Le directeur général des Transports terrestres et de la Circulation, Lucien Tiéssé, a, au nom du ministre Amadou Koné, déploré cette situation. Il a indiqué le contexte international difficile avec la hausse des cours des hydrocarbures et surtout les efforts consentis par le gouvernement ivoirien, à hauteur de plus de 120 milliards FCFA, pour soutenir le coût du carburant, notamment le gasoil à la pompe. Des efforts que ne sauraient justifier les velléités d’augmentation observées, sachant que plus de 90% des véhicules de transports en commun en Côte d’Ivoire utilisent le gasoil.

Présent à la rencontre, le directeur général du Haut conseil du Patronat des Entreprises de Transports routiers, Ibrahima Diaby, a pour sa part salué le cadre de concertation permanente instauré par le ministre des Transports pour débattre ensemble des problèmes du secteur, avant d’indiquer avoir été saisi de la situation.

« Dès ce jeudi 07 avril 2022, des rencontres de concertation se feront avec l’ensemble des transporteurs pour les sensibiliser et empêcher que les efforts du gouvernement ne soient annihilés par certains acteurs indélicats », a-t-il promis. Avant de souligner que les transporteurs sont totalement disposés à accompagner le gouvernement dans sa lutte contre la vie chère.

Ibrahima Diaby a par ailleurs fait un plaidoyer pour que des solutions soient trouvées en vue d’optimiser la circulation, face aux embouteillages dus ces jours-ci aux grands chantiers d’infrastructures en cours de réalisation dans le district d’Abidjan. A cette doléance, l’émissaire du ministre des Transports a indiqué avoir pris bonne note, et promis de la transmettre à sa hiérarchie.

Pour sa part, le représentant des consommateurs, Ben N’Faly Soumahoro, s’est réjoui des échanges qui ont permis, selon lui, d’afficher une volonté ferme de tous à lutter contre le phénomène de la vie chère.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here