PARTAGER
Wilfried Bony a inscrit plus de 150 buts aussi bien en club qu’en sélection depuis qu’il évolue dans les championnats professionnels.

« Le club ne m’a pas confirmé quoi que ce soit, je passe des vacances dans les meilleures conditions. À mon retour à Manchester on avisera. Mais pour l’instant, je reste confiant »

Wilfried Bony ne s’est jamais imposé sur la pointe de l’attaque de Manchester City depuis son arrivée chez les ‘’Sky bleus’’ en 2015.cependant, l’international ivoirien reste confiant malgré l’arrivée de Pep Guardiola cette saison à la tête de l’encadrement technique des Cityzens.

Wilfried Bony est en vacances sur les bords de la lagune Ébrié dans l’attente de reprendre le chemin des pelouses avec Manchester City afin d’affuter ses armes pour la nouvelle saison après celle de 2015-2016 terminée en dents de scie. Et ce, sous la houlette de Pep Guardiola, le nouveau coach de Mantchester City. L’attaquant des Sky blues y pense déjà. À la question de savoir si l’arrivée du coach catalan pouvait mettre l’Ivoirien sur la sellette, le meilleur buteur de Premier League sur l’année civile 2014 précise que son avenir n’est pas lié à l’ancien coach du FC Barcelone. « Le club ne m’a pas confirmé quoi que ce soit, je passe des vacances dans les meilleures conditions. À mon retour à Manchester on avisera. Mais pour l’instant, je reste confiant », a clarifié Wilfried Bony lors d’un entretien qu’il nous a accordé le week-end dernier. C’était à l’occasion d’un tournoi de football qu’il a initié au Zebié de Yopougon. Recruté par les ‘’Sky blues’’ à environ 24 milliards de FCFA pour un contrat de trois ans et demi, en janvier 2015, l’ancien buteur de Vitesse Arnhem (2011-2013) entend bien honorer son engagement, en dépit de la forte concurrence dans l’équipe anglaise. « J’ai encore trois ans avec le club, donc je suis un joueur de City jusqu’à nouvel ordre », a-t-il expliqué avant d’ajouter. « Je suis à Abidjan depuis le début du mois de juin, je n’ai eu aucun contact avec Guardiola. Pour le moment je suis en vacances. ». Relégué sur le banc de touche par Manuel Pellegrini, le buteur ivoirien n’est nullement inquiété par la venue de l’ex-coach du Bayern Munich. « La saison n’a pas été bonne personnellement pour moi. Mais, dans ma carrière il y a eu des hauts et des bas, j’ai toujours eu des moments difficiles avant de rebondir. Donc c’est quelque chose qui ne m’effraie pas… ». Notons qu’à 27 ans, Wilfried Bony a inscrit plus de 150 buts aussi bien en club qu’en sélection depuis qu’il évolue dans les championnats professionnels.

Le Quotidien d’Abidjan

REAGISSEZ A CET ARTICLE

Laisser un commentaire