PARTAGER

Situation sociopolitique en Côte d’Ivoire : Bal “masqué” chez les Houphouétistes

Le RDR et le Pdci, se réclamant houphouétistes ne développent pas d’idées neuves pour ‘’sauver’’ la Côte d’Ivoire et redresser les valeurs morales que le président Félix Houphouët-Boigny a eu ‘’le don de soi’’ de leur enseigner. Un véritable effort d’originalité que le président Houphouët-Boigny proposa en plusieurs slogans dont nous retenons particulièrement celui de « le succès de ce pays (la Côte d’Ivoire) repose sur l’agriculture ». Tout un programme économique, social et politique.

Félix Houphouët-Boigny savait longtemps que c’est l’économie qui fait la politique. Et, c’est autour de ce courage ‘’économique et politique’’ que le président Félix Houphouët-Boigny a fait preuve d’une technicité intelligente pour faire de la Côte d’Ivoire un État moderne qui, explique en partie le rayonnement des Ivoiriens. De nombreux professeurs et philosophes témoigneront sur la pensée, et l’art de gouverner de Félix Houphouët-Boigny. Je pense au professeur Koffi Niamkey qui dit que l’ houphouétisme était un ‘’mode de vie’’. Il y’a bien sûr une explication.

En clair, l’enfant baoulé né en 1905 à Yamoussoukro avait une stratégie de philosophie politique qui se résumait par la ‘’logique du défi calculé’’. Je pense au professeur Atta Koffi, maître de recherche à l’institut de géographie tropicale qui, affirme que le Président Félix Houphouët-Boigny a fait le choix réaliste de baser sa politique sur l’agricole, surtout l’exportation des produits agricoles . Et, les ressources engrangées, ont servi à l’investissement, à l’équipement et à l’émergence spectaculaire de la Côte d’Ivoire. Où est passé aujourd’hui, cette ambiance populaire ? Ceux qui se réclament héritiers politiques de « l’houphouétisme » depuis plusieurs années l’ont-ils bien compris ? Après la mort de Félix Houphouët-Boigny en 1993, aucun de ses « héritiers politiques » n’a tiré profit de sa pensée politique. Ils se montrent très évasifs sur leurs propres chemins politiques qu’ils ont empruntés pour réconcilier la Côte d’Ivoire qui « va bien » et la Côte d’Ivoire « qui va mal ». Dans ce « bal masqué » des héritiers politiques, personne ne dit précisément où il se trouve… Dans un spectacle politique de contorsions douloureuses parfois ridicules, pour leurs propres intérêts, Pdci et Rdr, personne ne fait le bilan de ce qu’il a appris aux côtés de Félix Houphouët-Boigny. Pas d’effort d’originalité, pour ne pas assurer personnellement devant les Ivoiriens. Dans ce « bal masqué » personne ne veut perdre inutilement. Les militants n’ont pas le mérite de l’humilité et les chefs de partis manquent de franchise. Aujourd’hui, les « houphouétistes » sont bloqués en matière de « don de soi », et ne proposent la moindre idée neuve pour réadapter la Côte d’Ivoire de valeurs morales et de cohérences sociales. Dans ce « bal masqué », impossible pour nous de nous retrouver au milieu de cette politique ‘’spectacle’’, où tout le monde cherche plus qu’à préserver ses intérêts personnels… tant bien que mal et plutôt mal que bien. Cet écartement des destins des Ivoiriens par les ‘’houphouétistes’’ d’aujourd’hui ne faisait pas partie de la pensée politique de Félix Houphouët-Boigny.

Ben Ismaël

L’intelligent d’Abidjan

REAGISSEZ A CET ARTICLE

Laisser un commentaire