PARTAGER
Yapo Atsé Benjamin

Le vice-président du Front populaire ivoirien (FPI, opposition) chargé des fédérations des régions des Lagunes, des Grands-Ponts et de l’Agnéby-Tiassa a exprimé l’opposition de sa formation politique concernant l’introduction de la vice-présidence dans la Constitution, estimant qu’il s’agit de « petits arrangements » entre le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) et le Rassemblement des républicains (RDR), deux partis en coalition au sein du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP).

« Si c’est pour faire des arrangements entre Rdr et Pdci pour la présidence et la vice-présidence, nous croyons qu’il vaut mieux laisser la primature en état », a déclaré Yapo Atsé Benjamin, lors d’une rencontre avec des sections de son parti à Agboville.

Pour le chef de la délégation de la direction du FPI à Agboville, la vice-présidence sera « budgétivore », sans toutefois donner les informations sur les grands chapitres et articles sujets à modifier dans la Constitution du 1er août 2000, vu que, a-t-il dit, le texte n’a pas encore été proposé à la population et aux partis politiques dont le FPI.

M. Yapo Atsé qui était venu échanger avec les sections de son parti à Agboville, leur a fait connaitre les objectifs stratégiques ainsi que la vision du FPI pour la reconquête du pouvoir d’Etat.

AIP

REAGISSEZ A CET ARTICLE

Laisser un commentaire