PARTAGER
Abdourahmane Cissé a réitéré sa disponibilité au Premier ministre et à son successeur.

Ministère du Budget: Gon Coulibaly salue le travail accompli par Abdourahmane Cissé

« Vous avez fait montre de compétences peu communes dans l’application de la tâche qui vous a été confiée ». C’est en ces termes que le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, a félicité, hier à la Primature, le ministre sortant du Budget et du Portefeuille de l’État, Abdourahmane Cissé, qui lui transmettait officiellement les dossiers du maroquin dont il a eu la charge durant quatre ans.

Amadou Gon Coulibaly a insisté sur les compétences techniques et l’attachement à la Côte d’Ivoire dont le ministre sortant a fait montre pendant son mandat. «Plus qu’une passation des charges, cette cérémonie me donne l’occasion de vous traduire toute notre admiration face à votre capacité à relever les défis. Vous avez su utiliser votre talent et vos qualités managériales en révolutionnant la préparation du budget de l’État. Je salue surtout le fait que vous aillez répondu à l’appel du Chef de l’État, Alassane Ouattara. C’est votre patriotisme qui vous a ramené au pays ».

Le chef du gouvernement a également salué quelques-unes des transformations institutionnelles apportées par Abdourahmane Cissé, notamment la création de la direction du portefeuille de l’État qui a permis un renforcement du suivi des entreprises publiques, l’installation de scanners aux différentes frontières, la certification des états financiers, mais également l’interconnexion entre la direction générale des Impôts et celle des Douanes.

En outre, les réformes conduites par ses soins ont été évoquées par Amadou Gon Coulibaly. Il s’agit, entre autres, de la dématérialisation des procédures dans le cadre des marchés publics et de la déclaration fiscale. La mise en place d’un cadre de concertation avec le secteur privé pour la réforme fiscale, le livre foncier électronique et le télépaiement des impôts instaurés par lui ont aussi fait l’objet de commentaires de la part du Premier ministre.

Concernant la réforme susmentionnée, ce dernier a indiqué qu’il fera en sorte qu’elle intervienne en 2019. L’on note aussi une évolution du budget de l’État de l’ordre de 95 % entre 2012 et 2017 et des recettes fiscales de 35  entre 2013 et 2016 soit 11 % par an.

Des dossiers en cours confiés à Moussa Sanogo

Tout en félicitant le tout nouveau secrétaire d’État auprès du Premier ministre, Moussa Sanogo, il a indiqué être conscient de ses compétences et sa capacité à poursuivre l’œuvre de son prédécesseur, en menant à bien les dossiers en cours. Ce sont notamment le projet Avatar de mise en place de caisses enregistreuses «pour sortir de la facture normalisée dans sa forme actuelle», selon Abdourahmane Cissé.

Ce dernier laisse également à son prédécesseur le soin de généraliser le projet E-impôt au-delà des entreprises qui ont un chiffre d’affaires d’au moins 200 millions de Fcfa pour arriver au paiement des impôts par Mobile money, en octobre prochain. Le ministre sortant, par ailleurs nouveau conseiller spécial auprès du Président de la République, n’a pas manqué de remercier le Chef de l’Etat, le vice-Président et le Premier ministre pour la confiance placée en lui.

Sans oublier de louer l’engagement de ses anciens collaborateurs dans les actions conduites avec eux. Outre la secrétaire générale du gouvernement, Atté Eliane Bimanagbo, tous les membres du cabinet du Premier ministre et les directeurs généraux du ministère du Budget et du Portefeuille de l’État ont participé à la cérémonie de passation des charges.

Par ailleurs, le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, a accordé une audience à une délégation canadienne conduite par Christine St-Pierre, ministre des Relations internationales du Québec.

ABOUBAKAR BAMBA

REAGISSEZ A CET ARTICLE

Laisser un commentaire