PARTAGER
Ce mercredi 8 juin, la Première Dame portera la voix de la Côte d'Ivoire à la tribune de l'Onu.
Se mobiliser pour apporter de l’espoir à 2, 6 millions d’enfants vivant en Afrique avec le VIH dont la moitié n’a pas accès aux antirétroviraux. En outre,  1 sur 2 enfants infectés n’atteint pas l’âge de 2 ans. Un constat dramatique et alarmiste qui suscitent des initiatives et des engagements forts. L’Ambassadeur Spéciale de l’ONUSIDA Pour l’élimination de la transmission Mère-Enfant du VIH et pour  la promotion du traitement pédiatrique, Madame Dominique a patronné le lundi 6 juin 2016, une soirée dînatoire pour la collecte de fonds pour le traitement du  Sida pédiatrique dans un complexe hôtelier New Yorkais.
Organisée par l’Onusida, l’Unicef, Elma Philanthropies et le Grand Duché du Luxembourg, cette soirée a réuni de hautes personnalités. Il s’agit pour la plus part de dirigeants des principales organisations et oeuvres philanthropiques qui luttent pour la prise en charge pédiatrique du VIH, de hauts responsables des ministères de la Santé des pays touchés par la pandémie, des représentants de la société civile ainsi que des partenaires clés des Nations Unies et des membres du Comité consultatif sur les sciences et les thérapies.
Le Directeur exécutif de l’Onusida, Michel SIDIBE a expliqué à l’auditoire la nécessité de venir en aide à ces milliers d’enfants vivant avec le Vih/Sida, non sans mettre en avant le leadership de la Première Dame de Côte d’Ivoire dans la lutte pour le bien-être des enfants.
« Nous disposons aujourd’hui, de tous les outils pour mettre fin au Sida pédiatrique. Et pour y parvenir, il nous faut maintenir l’engagement et le soutien de tous les acteurs, à savoir les politiques, les fondations philanthropiques , le secteur privé, les organisations multilatérales, les communautés et la société civile », a indiqué Mme Dominique OUATTARA.
L’Ambassadeur Spécial de l’Onusida a réaffirmé l’engagement de  son pays, la Côte d’ Ivoire, à accompagner l’ONUSIDA dans ce noble combat.
« Mon pays, la Côte d’ Ivoire est fortement engagée à être l’un des premiers pays à éliminer la transmission du VIH de la mère à l’enfant. C’est pourquoi nous soutenons fortement l’action de l’Onusida, et à cet effet, mon pays a contribué financièrement de manière significative, pour appuyer ses efforts », a fait remarquer la Première Dame de Côte d’Ivoire. Un  engagement qui a  emporté l’adhésion des donateurs et arraché des salves d’applaudissement.
Les donateurs n’ont, d’ailleurs pas hésité à mettre la main à la poche.
« L’appel de la Première Dame, Madame Dominique Ouattara relatif à la mobilisation du monde entier pour mettre fin au Sida pédiatrique, a été entendu par le Monde entier. Ce sont les donateurs du Monde et en particuliers les donateurs des fondations américaines qui se sont réunis aujourd’hui pour faire échos de l’appel de la Première Dame. Toutes ces organisations ont annoncé des ressources qu’ils vont mettre à la disposition de pays essentiellement africains. A l’Onusida, nous ne pouvons qu’être très fier d’avoir pour Ambassadeur, Madame Dominique Ouattara », a déclaré à la fin de la soirée, Badara Sam, Directeur des initiatives spéciales à l’Onusida.
Ce mercredi 8 juin, la Première Dame portera la voix de la Côte d’Ivoire à la tribune de l’Onu.
Présidence


Dominique Ouattara, lors de la soirée dînatoire à New-York

p201606071911057741_0« Nous disposons aujourd’hui, de tous les outils pour mettre fin au sida pédiatrique »

La Première Dame, Dominique Ouattara, Ambassadeur Spécial de l’ONUSIDA pour l’élimination de la Transmission Mère-Enfant du VIH et pour la promotion du traitement pédiatrique a participé ce lundi 06 juin à un dîner à New-York, pour lever des fonds pour la lutte contre le SIDA pédiatrique. A cette tribune, la Première Dame, Dominique Ouattara a réitéré l’engagement de la Côte d’Ivoire pour mettre fin à cette pandémie.
Monsieur le Directeur Exécutif de l’ONUSIDA,
Monsieur le Président Directeur Général de la Fondation Elma,
Mesdames et Messieurs,
 
Je suis très heureuse d’être avec vous ce soir, et de vous souhaiter la cordiale bienvenue. Je salue particulièrement la Fondation Elma, qui nous reçoit aujourd’hui, ainsi que toutes les fondations qui participent à cette soirée.
 
Comme vous le savez, nous sommes tous venus du monde entier, ici à New-York, afin de nous concentrer sur un enjeu hautement important, celui de protéger les générations actuelles et futures du VIH/Sida.
Nous disposons aujourd’hui, de tous les outils pour mettre fin au sida pédiatrique. Et pour y parvenir, il nous faut maintenir l’engagement et le soutien de tous les acteurs, à savoir : les politiques, les fondations philanthropiques, le secteur privé, les organisations multilatérales, les communautés et la société civile.
Mon pays,  la Côte d’Ivoire est fortement engagé à être l’un des premiers pays à éliminer la transmission du VIH de la mère à l’enfant. C’est pourquoi nous soutenons fortement l’action de l’ONUSIDA, et à cet effet, mon pays a contribué financièrement de manière significative, pour appuyer ses efforts.
 
En ma qualité d’Ambassadeur spécial de l’ONUSIDA, mais aussi et surtout en tant que mère, je sais pouvoir compter sur votre appui continu, afin qu’ensemble, nous mettions fin au SIDA et en particulier au SIDA pédiatrique.
 
Je vous remercie de votre aimable attention, et vous souhaite une excellente soirée.

REAGISSEZ A CET ARTICLE

Laisser un commentaire