PARTAGER
Dix entraîneurs de la Ligue 1 ivoirienne de football ont été virés par leur club employeur pour mauvais résultats au terme de la première phase de la compétition.
C’est le champion sortant et leader à la trêve, l’AS Tanda (1er, 23pts) qui a ouvert le bal de renvoi des techniciens en limogeant dès novembre 2015, son entraîneur, Firmin Koffi qui avait propulsé le club aux premières loges du football ivoirien, la saison écoulée.
Yopougon FC, l’un des nouveaux promus et abonné à la dernière place au classement (14è, 9pts) a grillé deux entraineurs en 13 journées. Dur est l’apprentissage parmi l’élite. Georges Lignon Nagueu et Lucien Kouhon se sont succédé à la tête de l’encadrement technique avant l’arrivée de Karim Ouattara pour l’intérim, dit-on.
Maxime Gouaméné, victime de l’élimination du Sporting de Gagnoa (10è,17pts) en coupe de la Confédération africaine de football (CAF) a été prié par les dirigeants du club de rendre le tablier.
Le jeune technicien a, cependant, eu un point de chute à l’Afad de Djèkanou (13è, 12pts) où il a signé, début avril, après le limogeage de Pascal Kouassi N’dri. Jean-Marie Assoumou, a été remercié, après cinq mois de coaching du club le plus populaire de Côte d’Ivoire, l’Asec Mimosas (6è, 19pts).
Le grand rival, l’Africa Sports (4è, 20pts), n’a pas échappé à la contagion. Son entraineur, Norbert Saraka, a laissé le banc technique du club au profit de Almamy Diaby, le 24 mars, pour  »insuffisance de rendement », selon le président du club, Alexis Vagba.
Un argument qui , de l’avis de nombreux sportifs, ne tient pas la route, car à son limogeage le 24 mars, l’Africa Sport, était co-leader de la Ligue 1 avec Moossou FC.
Moossou FC (7è, 17pts) qui a longtemps occupé le fauteuil de leader, avec son entraineur Isaac Tchoukoué, s’est séparé du technicien camerounais à la mi-avril, pour recruter Gnakala Yaci viré, quelques semaines plus tôt, par le CO Korhogo (12è, 12pts).
L’Asi d’Abengourou (8è, 17 pts) s’est séparé de Hyacinthe Atsé Kouao pour faire appel à Firmin Koffi, l’ex-entraineur de l’AS Tanda.
Le Stade (2è, 21pts), la Jcat (3è, 21pts), Odienné (5è, 20pts), San-Pedro (9è, 17 pts) et la Soa (11è, 16pts) sont les seuls clubs qui gardent leurs entraineurs depuis l’entame de la saison.
Apanews

REAGISSEZ A CET ARTICLE

Laisser un commentaire