PARTAGER

La présidente du Liberia, Ellen Sirleaf a effectué ce lundi une brève visite d’amitié et de travail à son homologue ivoirien Alassane Ouattara.

La présidente libérienne Ellen Johnson Sirleaf a affirmé lundi que le Liberia pouvait « assurer » sa sécurité après le retrait des forces onusiennes annoncé pour fin 2016, lors d’une visite à Abidjan.

« Nous devons montrer au monde que nous avons grandi et que nous pouvons assurer la sécurité dans notre pays », a déclaré Mme Sirleaf, après un entretien avec son homologue ivoirien Alassane Ouattara.

En septembre 2015, le Conseil de sécurité de l’ONU a prorogé le mandat de sa mission au Liberia (Minul) et annoncé la réduction des effectifs de ses forces d’ici au 30 juin 2016, date fixée pour la fin de la transition en matière de sécurité.

En janvier, M. Ouattara avait souhaité le maintient la Minul au Liberia jusqu’à l’élection présidentielle dans le pays prévue en octobre 2017, lors d’une cérémonie à Guiglo (ouest ivoirien), en présence de la présidente libérienne.

Le chef de l’Etat ivoirien s’est par ailleurs félicité des « relations excellentes » qui unissent les deux pays.

Début mai, quelque 350 Ivoiriens réfugiés au Liberia sont rentrés, après une mission de la ministre de la Solidarité, Mariatou Koné, dans ce pays voisin.

EFI

Alerte Info

REAGISSEZ A CET ARTICLE

Laisser un commentaire