PARTAGER
"Le régime mauritanien est un régime raciste et esclavagiste".

En Mauritanie, 150 000 personnes sont encore aujourd’hui considérées comme des esclaves selon l’organisation non gouvernementale Walk Free Foundation. Pourtant, la pratique a été officiellement abolie en 1981. Depuis 2015, elle est même assimilée à un crime contre l’humanité par la justice mauritanienne. Malgré le renforcement des lois répressives, les associations abolitionnistes dénoncent le manque de volonté du régime mauritanien et la discrimination à l’égard des Noirs du pays qui représenteraient 75 % de la population.

Qu’est-ce qu’être esclave aujourd’hui en Mauritanie ? Analyse de Bilal Sidne, porte-parole de l’IRA (Initiative pour la résurgence du mouvement abolitionniste), une association interdite par les autorités et qui milite contre l’esclavage.

Par Coumba Kane et Laureline Savoye

LE MONDE 

 

REAGISSEZ A CET ARTICLE

Laisser un commentaire