PARTAGER

Abidjan – La star du rock français Johnny Hallyday, mort dans la nuit de mardi à mercredi à 74 ans, était « un pan de notre mémoire », a déclaré à l’AFP le chanteur de reggae ivoirien Alpha Blondy.

« C’est un vieux complice qui vient de terminer sa mission sur terre. Johnny est un pan de notre mémoire culturelle pour les gens de ma génération », a affirmé le chanteur ivoirien âgé de 64 ans.

« La chanson que j’ai beaucoup aimée est son duo avec Sylvie Vartan +J’ai un problème+. Cela nous aidait à draguer les filles », s’amuse-t-il, se souvenant aussi d’avoir interprété Le Pénitencier avec son groupe au lycéey

« Johnny Hallyday a donné plusieurs concerts en Côte d’Ivoire où il compte beaucoup de fans dont beaucoup de membres du gouvernement actuel! », assure Alpha Blondy.

« Je me souviens aussi de son film +A tout casser+ qui a fait fureur ici à Abidjan. Sur l’affiche il était à moto avec des favoris sur le visage. On voulait tous avoir des favoris, C’était la bonne époque », conclut-il.

ck-pgf/stb

REAGISSEZ A CET ARTICLE

Laisser un commentaire