PARTAGER
La Ministre Ouloto

La Côte d’Ivoire, classée parmi les dix plus grands pays d’Afrique, sera salubre. Et il faut. Cette conviction est de la ministre de salubrité urbaine et de l’assainissement, Anne Désirée Oulotto. Elle était l’invité de l’émission « décryptage » de la Rti, dans la soirée du mardi 17 mai 2016.

La ministre qui s’engage dans la lutte contre l’insalubrité en la Côte d’Ivoire a affirmé que les choses vont changer. Installations anarchiques, déversement de déchets ménagers dans les caniveaux, Anne Oulotto a annoncé leur fin. Elle compte pour cela sur l’esprit citoyen des Ivoiriens. La ministre s’est convaincue qu’avec le concept de l’Ivoirien nouveau qu’elle appelle avec force les populations à adopter, les choses changeront. Et il le faut parce que la Côte d’Ivoire doit être emergente.

Mais surtout pour le bien des populations. Car dira Anne Oulotto « l’insalubrité est assimilée à l’insécurité,  l’insécurité appelle la maladie et la maladie la mort. » L’invitée de la Rti a annoncé de grandes actions gouvernementales contre l’insalubrité parce que « qui veut aller loin ménage sa monture et nous voulons aller loin ».

La ministre veut compter sur la compréhension et la coopération de la population. Anne Oulotto est apparue docile, sensibilisatrice, suppliant pratiquement les Ivoiriens à accepter de changer car cela est possible. Elle a partagé l’exemple de Korhogo, du village d’Abobo baoulé et de la cité génie 2 de Cocody qui sont des endroits très salubres.

Même des éventuels incorrigibles, la ministre de la Salubrité urbaine et de l’assainissement n’a pas usé de menace. « La communauté elle-même sanctionnera les incorrigibles », a-t-elle déclaré.

Auteur: Onésime K – ivoirematin.com

REAGISSEZ A CET ARTICLE

Laisser un commentaire