PARTAGER
19 milliards de francs CFA serviront à la construction du Centre sportif de haut niveau qui regrouperait tous les sports majeurs

Le Groupe français Havas va investir 32 milliards de FCFA sur cinq ans dans le cadre de la professionnalisation du sport en Côte d’Ivoire, a annoncé son Vice-président, Florent Garrigoux, qui conduisait, ce jeudi, à Abidjan, une délégation de la Société reçue en audience par le ministre des Sports et des loisirs, François  Albert Amichia.

De ce montant du « géant mondial du Marketing et de la Communication », 19 milliards de francs CFA serviront  à la construction du Centre sportif de haut niveau qui regrouperait tous les sports majeurs. Il s’agit d’un projet pour la mise en œuvre de plans d’actions  visant à accompagner le mouvement sportif ivoirien, l’aider à se structurer, à se professionnaliser, à conduire de façon efficace et efficiente des programmes d’autonomisation des fédérations sportives nationales.

Ces plans  supposent la recherche de nouvelles sources de financements telles que le partenariat Privé-Public (PPP), la décentralisation du sport ivoirien, la construction d’un Centre sportif de haut niveau, le respect et l’application effective des lois déjà existantes en matière de sport, la création d’un Comité de développement du sport, la culture du résultat, l’identification de huit sports majeurs, l’équilibre des dotations accordées aux fédérations, etc.

Saluant le travail de son prédécesseur, le Ministre Amichia a partagé la vision du Groupe Havas qui rejoint celle du chef de l’Etat, Alassane Ouattara, qui souhaite  qu’en matière de sport, que  l’on passe de l’amateurisme au professionnalisme. « La Côte d’Ivoire doit apprendre à capitaliser le succès, les performances et la célébrité de ces athlètes les plus en vue car, cela participe à la réputation et à la crédibilité d’un pays », a-t-il souhaité.

Le groupe Havas a rencontré plusieurs acteurs du monde sportif et travaillé avec le Bureau d’études techniques et de développement (BNETD) sur ce dossier, a-t-on appris.

AIP

REAGISSEZ A CET ARTICLE

Laisser un commentaire