DIRECT. Fusillade à Orlando dans une boîte de nuit gay : au moins 20 morts et 42 blessés

PARTAGER
DIRECT. Fusillade à Orlando dans une boîte de nuit gay : au moins 20 morts et 42 blessés

La police est intervenue au milieu de la nuit dans cette boîte gay de Floride où une fusillade avait éclaté. L’assaillant est mort.

Une fusillade a éclaté cette nuit dans une boîte de nuit d’Orlando, en Floride, faisant une vingtaine de morts, sans que l’on en connaisse les raisons exactes. Le suspect pourrait cependant avoir «des sympathies»pour le terrorisme islamiste, a indiqué le FBI dans la matinée.

Pulse nightclub shooting: Approximately 20 people dead inside the club.

Alors que les secours s’affairaient autour des «très nombreuses victimes» – environ vingt morts et 42 blessés selon les derniers chiffres des autorités –, la police a donné l’assaut avant d’informer que«l’assaillant est mort».

«Cela a tourné à la prise d’otage», a déclaré le chef de la police John Mina lors d’un point de presse. «Vers 5 heures (heure locale) ce matin, la décision a été prise de secourir les otages qui étaient à l’intérieur».«Malheureusement, il y a des gens qui sont morts par balles, autour d’une vingtaine, à l’intérieur du night-club», a déclaré de son côté l’agent spécial du FBI Ron Harper au même point de presse.

«Nous avons des indices (laissant penser) que cet individu pourrait avoir des sympathies» pour le terrorisme islamiste, a encore expliqué Ron Harper, «mais nous ne pouvons pas l’affirmer catégoriquement».

«Sortez tous et courez !»

«Vers 2 heures du matin, quelqu’un a commencé à tirer, a raconté l’un des clients de la boîte, Ricardo Negro, interrogé par Sky News. Les gens se sont jetés sur le sol. Je suppose que le tireur tirait en l’air parce qu’on voyait les verres des lampes tomber. Il y a eu une courte pause dans les tirs et certains d’entre nous ont pu se lever et sortir en courant par derrière.»

«Je n’ai vu aucun des tireurs. J’ai juste vu des corps tomber, a témoigné pour sa part Christopher Hanson sur CNN. J’étais au bar pour commander un verre, je suis tombé, j’ai rampé pour sortir. Les gens essayaient de sortir par derrière. Quand je suis arrivé dans la rue, il y avait du monde, du sang partout.»

Le Pulse d’Orlando, qui se présente sur son site web comme «le bar gay le plus chaud d’Orlando», organisait une soirée latino, comme on peut le voir sur la page Facebook de l’animatrice du show. Quelques heures plus tard, la page Facebook de la boîte de nuit lançait un dernier message lapidaire : «Sortez tous et courez !»

Sur Twitter, la police d’Orlando évoquait elle de «très nombreuses victimes» et recommandait de rester loin de la zone, avant, au fil des heures, d’annoncer qu’il y avait «de nombreux morts» et blessés acheminés vers les hôpitaux.

Ce nouveau drame des armes à feu survient moins de quarante-huit heures après le meurtre par balles, dans cette même ville d’Orlando, de Christina Grimmie, une ancienne candidate du «The Voice» américain et chanteuse populaire sur YouTube.

Il s’agit aussi de la 173e fusillade de l’année – en 163 jours – aux Etats-Unis, selon le site Mass shooting tracker :

Voir l'image sur Twitter

REAGISSEZ A CET ARTICLE

Laisser un commentaire