PARTAGER
Kemi Seba

FRANC CFA : la réponse de Kemi Seba aux propos de Macron et Ouattara

Les récentes déclarations du président français, Emmanuel Macron et de son homologue ivoirien, Alassane Ouattara quant à l’avenir du Franc CFA ne sont pas du goût de tout le monde. Notamment des activistes qui militent pour la fin de la monnaie héritée de la période coloniale.

Celui qui a pris la tête de ce mouvement Kemi Seba a réagi à ces déclarations et appelé ses militants et la jeunesse africaine à se mobiliser pour une “révolution internationale anti-CFA”, et ce, “en légitime défense après les propos de Macron et Ouattara”. Lire ci-dessous sa déclaration :

Message de Kemi Seba

En une période où la jeunesse africaine proteste avec la dernière énergie contre ce pillage économique que symbolise le FRANC CFA, le couple Emmanuel Macron-Alassane Ouattara a décidé d’enfoncer le couteau (de notre oppression économique) dans la plaie , en persistant et signant que non seulement le FRANC CFA est une bonne monnaie , mais qu’ils veulent de surcroît l’étendre aux pays africains anglophones de la CEDEAO. Pendant que la jeunesse africaine hurle avec désespoir son souhait d’avoir une monnaie africaine indépendante et autodéterminée, Macron et Ouattara répondent qu’ils veulent ÉTENDRE le FRANC CFA à d’autres pays africains qui ne l’utilisent pas. Ceci est pour nous non pas seulement un mépris pour le peuple africain, mais aussi et surtout une déclaration de guerre. En ce sens, l’Ong Urgences Panafricanistes (structure initiatrice et régulatrice du Front Anti CFA) appelle chacun d’entre vous (individus ou associations) à se mobiliser bruyamment le 16 Septembre dans les capitales d’Afrique francophone et de la diaspora contre la servitude monétaire. Notre génération sera celle qui terminera le travail de la décolonisation en Afrique. L’heure n’est plus à la palabre, mais à l’action.

buzz.lanouvelletribune

REAGISSEZ A CET ARTICLE

Laisser un commentaire