Les forces de sécurité lancent l’opération épervier contre les « Microbes » à Abidjan. 250 délinquants interpellés.

    PARTAGER

    « Cette opération va s’étendre aux autres communes du district d’Abidjan », a assuré le Commissaire divisionnaire, Yao Kouamé Joseph. Qui a révélé que les personnes interpellées avaient en leur possession des armes blanches et des stupéfiants.

    Plus de 250 suspects dont l’âge varie entre 10 et 30 ans, ont été interpellés dans la nuit du mardi 17 mai à ce mercredi 18 mai 2016, dans les communes d’Abobo et de Yopougon, a annoncé, ce mercredi 18 mai, à Abidjan-Plateau, le préfet de police d’Abidjan, le Commissaire divisionnaire, Yao Kouamé Joseph, lors d’une conférence de presse.

    Il a, par ailleurs, indiqué que ces arrestations font suite à l’opération « épervier » lancée par les éléments de la police nationale qui ont engagé plusieurs unités. Il s’agit, entre autres, duCentre de coordination des décisions opérationnelles (Ccdo), la Brigade anti émeute (Bae), la Police judiciaire (Pj), la Police anti drogue (Pad).

    Le préfet de police a expliqué que cette traque a été lancée dans les communes d’Abobo et de Yopougon parce que la plupart des cas d’agressions signalés et attribués à ces jeunes délinquants, plus connus sous le sobriquet de « microbes », proviennent de ces deux communes.

    « Cette opération va s’étendre aux autres communes du district d’Abidjan », a assuré le Commissaire divisionnaire, Yao Kouamé Joseph. Qui a révélé que les personnes interpellées avaient en leur possession des armes blanches et des stupéfiants.

    Poursuivant, il a ajouté que durant la journée de ce mercredi 18 mai 2016, plusieurs autres arrestations ont eu lieu dans d’autres secteurs tels que Cocody-Angré et Adjamé. D’autres patrouilles sont toujours en cours dans les communes de Yopougon et d’Abobo et dans d’autres secteurs dangereux.

    Ouattara Ouakaltio
    Correspondant communal

    REAGISSEZ A CET ARTICLE

    Laisser un commentaire