PARTAGER
Ally Coulibaly, Ministre de l`Intégration africaine
Ally Coulibaly, Ministre de l`Intégration africaine

Il faut arrêter ça !

Pour une cérémonie censée se dérouler de 18h00 à 20h00, l’invité d’honneur, le ministre Ally Coulibally est arrivé à… 19h10. Quand ce représentant du gouvernement ivoirien a pris la parole, il n’a eu aucun mot d’excuse à l’endroit de ses hôtes qui ont dû bouleverser une partie du programme de la soirée par sa faute.

De même, aucun des diplomates et autres invités, qui ont bravé la pluie et les embouteillages pour honorer de leur présence cette cérémonie de commémoration du 15ème anniversaire de la fête nationale russe, n’a bénéficié de l’égard d’une phrase de contrition. Comme si de rien n’était. Comme si tout était beau dans le meilleur des mondes.

Non, ce n’est pas vrai. Tout n’est pas beau chez nous. Il faut en finir avec les mauvaises habitudes. Il faut se donner des règles et les respecter. Sous cet angle, même si on ne peut pas dire que la ponctualité est la condition sine qua non de l’émergence, ceux qui nous bassinent avec le concept d’Ivoirien nouveau devraient, au moins, se conformer à des règles élémentaires de politesse.

Il n’est pas acceptable que nos gouvernants soient abonnés au retard. Partout et en tout temps. Lundi, au Palm Club Hôtel, le ministre de l’Intégration africaine et des Ivoiriens de l’étranger a commis une faute. A ne pas répéter.
BAMBA Franck Mamadou

Notre Voie

REAGISSEZ A CET ARTICLE

Laisser un commentaire