PARTAGER

Emmanuel Macron : « Ce que j’ai dit à Donald Trump »

Un « diner d’amis ». C’est de cette manière qu’Emmanuel Macron avait qualifié le moment « privé » avec Donald Trump et son épouse au 2e étage de la Tour Eiffel. Au JDD, Emmanuel Macron confirme :  « Cette réalité nous dépasse, dit le président de la République. Oui, nos pays sont amis et donc, nous aussi, nous devons l’être. Avec Trump, nous avons commencé à construire une relation avec une part de meilleure connaissance intime, le début d’une relation de confiance sur l’ensemble des sujets stratégiques, y compris sur nos désaccords. »

« Je pense que Donald Trump est reparti en ayant une meilleure image de la France qu’à son arrivée. »

Parmi ces désaccords, la plaie toujours ouverte sur le climat. Mais le président français se veut optimiste, surtout après la phrase prononcée jeudi par son homologue américain annonçant que « quelque chose peut se passer » sur la position américaine. « Donald Trump m’a écouté, estime-t‑il. Il a compris le sens de ma démarche, notamment le lien qui existe entre réchauffement climatique et terrorisme. Il m’a dit qu’il allait essayer de trouver une solution dans les prochains mois. On a parlé dans le détail de ce qui pourrait lui permettre de revenir dans l’accord de Paris. Je pense qu’il a vu aussi [chez lui] la mobilisation des villes, des États, du monde des affaires et de son propre entourage pour que les États-Unis restent engagés dans la lutte contre le réchauffement. C’est important de maintenir le dialogue pour que les États-Unis puissent à terme réintégrer le champ de l’action contre le réchauffement climatique et jouer le jeu du multilatéralisme. »

Ce dialogue, il s’est poursuivi à table jeudi soir à la tour Eiffel : « C’était l’un des objectifs de cette visite, donner aux Américains et au reste des États-Unis une image plus forte de la France et de Paris, nous dit Emmanuel Macron. C’était important du fait de la baisse d’attractivité touristique l’an dernier causée par les attentats. C’est pour cela que j’avais choisi la tour Eiffel, pour donner un visage ouvert et attractif de Paris, de notre pays et de son économie. » Dit avec un sourire dans la voix, cela donne : « Je pense que Donald Trump est reparti en ayant une meilleure image de la France qu’à son arrivée. »… lire ces confidences en intégralité sur le JDD 

REAGISSEZ A CET ARTICLE

Laisser un commentaire