PARTAGER

Eléphants: Qui sont ces nouvelles armes de Wilmots

Le sélectionneur a fait appel à des joueurs qui découvrent, pour la première fois, la sélection.

En l’absence de quelques ténors blessés, Marc Wilmots, l’entraîneur des Eléphants, a battu le rappel des meilleurs joueurs du moment pour affronter le Gabon. Un groupe qui enregistre le retour d’anciens tels que Gervinho, Max Gradel, Serey Dié et Salomon Kalou, mais qui compte également des jeunes qui effectueront leurs premiers pas avec la sélection.

Boli, le buteur de Saint-Trond

Il est incontestablement la grosse surprise de la liste des 24 de Marc Wilmots. Inconnu du public ivoirien, l’attaquant de Saint Trond (D1 Belgique) est pourtant la révélation du début de championnat de Belgique. En quatre matches avec le 5e du championnat belge, il a déjà inscrit 3 buts. A 24 ans, le natif d’Arras (nord de la France), qui n’est autre que le fils de Roger Boli, l’ancien joueur de Lens, a un avenir prometteur. Attaquant puissant, rapide  et  très athlétique, Yohan Boli est un véritable chasseur de buts révélé en D3 de Belgique. Lors de la saison 2014-2015, il a réussi une performance extraordinaire en inscrivant 23 buts en 21 matches avec le Rcs Verviers. Le neveu de Basile Boli sera donc l’attraction chez les Pachydermes ivoiriens lors de ce double rendez-vous contre le Gabon.

Séko Fofana, le phénomène d’Udinese

Privé de Jean Philippe Gbamin (meilleur ivoirien contre le Guinée), Marc Wilmots peut se réjouir de pouvoir récupérer Séko Fofana. Parmi les binationaux à avoir accepté de porter le maillot de la Côte d’Ivoire, le milieu de terrain n’avait pu honorer une première sélection, jusque-là, pour cause de blessure. Désormais rétabli, il va apporter ses qualités à l’équipe. Comparé à Yaya Touré dans son club, l’ancien bastiais est un renfort de poids pour l’entre jeu des Eléphants. Doté d’une belle technique, Séko se distingue par son jeu varié. Dribble, vitesse et frappe puissante lui ont permis de s’imposer dans son club. C’est un régal de le voir jouer.

Joris Gnagnon, le roc

Le défenseur rennais est un solide athlète. Parmi les révélations défensives de la saison écoulée en Ligue 1 française, il fait également partie des binationaux recrutés par l’entraîneur national. Solide gaillard de 1, 82m pour 89 kg, le jeune défenseur de 20 ans va apporter de la concurrence dans l’axe de la défense des Eléphants, mais également au poste d’arrière gauche où il est capable d’évoluer.

L’ascension de Zadi Hortalain

Seul joueur évoluant sur le plan national, le portier  de l’Africa va honorer sa première sélection chez les Eléphants. Une sélection méritée pour celui qui est considéré comme le meilleur portier ivoirien de la Ligue 1. Dernier rempart des Eléphants locaux qualifiés pour le Chan, le gardien de but des Vert et rouge sera en concurrence avec Axel Kacou pour le poste de n°2 après Sylvain Gbohouo. Le portier titulaire de Tours (Ligue2, France), déjà convoqué chez les Eléphants, attend toujours une première titularisation.

Céleste Kolia

REAGISSEZ A CET ARTICLE

Laisser un commentaire