PARTAGER
Hamed Bakayoko-Guillaume Soro

Duel à mort, par Ferro Bally.

Hamed-Soro: Et, selon l’humour bien ivoirien, un cadavre va mourir. Avec tous les dégâts et dommages collatéraux que cela suppose.

Alassane Ouattara a (officiellement) quitté l’arène. Il a confié le portefeuille de la Défense qu’il détenait depuis 2012 dans le Gouvernement à Hamed Bakayoko dit Hambak ou Golden Boy, ancien ministre de l’Intérieur et de la Sécurité (à gauche sur la photo).

C’est son fils prodige. Il l’a nommé pour affronter l’enfant prodigue, Soro Kigbafori Guillaume dit Tiénigbanani ou l’enfant terrible, ancien chef de guerre, ancien Premier ministre et ministre de la Défense (à d).

Après des années de guerre à fleuret moucheté, de mise en scène et d’hypocrisie souriante, l’heure de la confrontation directe et du duel à mort a ainsi sonné entre ces deux jeunes turcs de sa mouvance que Ouattara a opposés afin qu’ils se neutralisent. Et, selon l’humour bien ivoirien, un cadavre va mourir. Avec tous les dégâts et dommages collatéraux que cela suppose.

Ferro Bally

REAGISSEZ A CET ARTICLE

Laisser un commentaire