PARTAGER
Mariatou Koné, Bakayoko-Ly Ramata et Brédou M’Bia vendredi soir chez la famille éplorée (ph KOACI.COM)

Les ministres de la Solidarité, de la Cohésion Sociale et de l’Indemnisation des Victimes et de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, les professeurs Mariatou Koné et Bakayoko-Ly Ramata, ont apporté dans la soirée de vendredi, la compassion du gouvernement à la famille de l’étudiant Allangba Roland, à Yopougon Toit-Rouge, décédé des suites d’un accident survenu le même jour au sein de l’Université Félix Houphouët Boigny.

En 1ère année à l’UFR des Sciences économiques, la victime a été percutée par un véhicule de la police, tôt le matin de vendredi.
Évacué quelques minutes plus tard au CHU de Cocody, Allangba Roland a succombé de ses blessures.
«Ce matin (vendredi 17 juin. Ndlr), un drame s’est produit à Cocody, à l’Université, sur le campus. Un accident de circulation a eu lieu et malheureusement, un étudiant y a perdu la vie. Au nom de l’Etat de Côte d’Ivoire, au nom de Son Excellence le Président de la République, Alassane Ouattara, de Monsieur le Premier Ministre Daniel Kablan Duncan et de tout le gouvernement, nous sommes venues présenter les sincères condoléances les plus attristées de toute la nation, de tout le gouvernement, à la famille éplorée», a déclaré la Ministre Mariatou Koné à la presse à l’issue de la rencontre avec la famille.
La Ministre de la Solidarité, de la Cohésion Sociale et de l’Indemnisation des Victimes a appelé la communauté estudiantine au calme puisque la tension était montée d’un cran suite à ce incident.
«Les accidents, on en connaît malheureusement. Quelqu’un a perdu la vie. Nous lançons un appel au calme à tous les étudiants de Côte d’Ivoire. Ce n’est pas une situation voulue. C’est une situation accidentelle. Il ne faudrait pas que certains en profitent pour créer la violence, le désordre», a indiqué Mariatou Koné.
La ministre de l’Enseignement supérieur, Bakayoko-Ly Ramata a pour sa part demandé à la jeunesse d’être compréhensible et à rester calme.
«Nous souhaitons que ce soit la paix sur le campus. C’est un drame qui est survenu. Depuis que l’accident s’est produit, nous sommes restés en prière pour que l’issue soit favorable. Hélas, le Seigneur a décidé autrement. Prions plutôt pour le repos de l’âme de notre fils», a-t-elle ajouté.
Bakayoko-Ly Ramata a précisé qu’elle a écourté son séjour à Bamako où elle prenait par à une réunion des ministres de l’enseignement supérieur francophone pour rentrer à Abidjan, lorsqu’elle a été informée par le secrétaire général de l’Université Félix Houphouêt-Boigny du drame qui s’est produit.
Elle a rassuré la famille éplorée du soutien du gouvernement, le temps que prendra les obsèques de l’étudiant Allangba Roland.
Le tuteur du défunt a salué la démarche du gouvernement ivoirien en venant leur rendre visite et invité les autres étudiants au calme et à la retenue.
Selon Melaine Kacou Sylvestre, il ne servira à rien de faire de la violence à l’Université, même si la famille éprouve toujours la douleur face à la perte d’un des leurs.
La délégation conduite par les deux ministres comprenait entre autres, le Directeur général de la police, Brédou M’Bia.
Wassimagnon, Abidjan koaci

REAGISSEZ A CET ARTICLE

Laisser un commentaire