PARTAGER
Daniel Kablan Duncan, Premier ministre

Le remboursement du trop-perçu sur le coût de l’électricité est à valoir sur les factures prochaines, le délai ne doit pas excéder 3 mois. Les modalités pratiques de cette opération seront communiquées par la Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE) le 23 mai prochain. Telle est la substance de la conférence de presse animée par le Premier ministre Daniel Kablan Duncan, ce vendredi 13 mai 2016, à la primature en vue d’informer les populations sur le mode opératoire du remboursement du trop-perçu sur le coût de l’électricité.
Les paiements se feront en deux catégories. Pour ceux qui ont déjà réglé leur consommation, l’avoir sera reversé sur les factures à venir. Quant aux usagers qui n’ont pas encore payé leur facture, leur avoir sera communiqué aux guichets de la CIE.
Le Premier ministre a indiqué qu’après plusieurs rencontres interministérielles, des dispositions ont été prises. En ce qui concerne les abonnés en basse tension (domestiques et professionnels), il y aura l’annulation de la hausse tarifaire de 5% de janvier 2016 pour tous les abonnés et le remboursement des montants payés au-delà des 10% sur la période de juillet à mars 2016.
Quant aux abonnés en moyenne et haute tension (les clients industriels), il sera procédé au remboursement des paiements effectués au titre des changements horaires à compter de janvier 2016. En ce qui concerne la période de janvier à mars 2016, toujours pour cette même tranche d’abonnés, le remboursement des payements effectués se fera au-delà de l’augmentation de 10% autorisée. Par ailleurs, a informé le chef du gouvernement, il est prévu l’adoption d’une nouvelle grille tarifaire, permettant d’appliquer intégralement les instructions du chef de l’Etat.
Pour mémoire, à la suite d’un mécontentement de la population concernant l’augmentation des factures d’électricité, le président ivoirien Alassane Ouattara, a décidé le 1 mai à l’occasion de la célébration officielle de la fête du travail, l’annulation de l’ajustement tarifaire intervenu en janvier 2016 et demandé le remboursement du trop-perçu aux usagers.

Danielle Tagro

abidjan.net

REAGISSEZ A CET ARTICLE

Laisser un commentaire