PARTAGER
Aly Yéo

Cour d’Appel d’Abidjan: Le procureur général Aly Yéo nommé nouveau président

Abidjan – Le procureur général ivoirien Aly Yéo, qui a enquêté sur la crise postélectorale 2010-2011, a été promu premier président de la Cour d’appel du tribunal d’Abidjan qui a condamné Simone Gabgbo, l’ex-première dame ivoirienne, à 20 ans de prison, a-t-on appris samedi.

« Je viens d’avoir une nouvelle promotion: premier président de la Cour d’appel d’Abidjan », a annoncé M. Yéo à l’AFP.

Une source judiciaire ayant requis l’anonymat a « confirmé » l’information, se « félicitant de cette promotion ».

« Je me réjouis de la nomination de M. Aly Yéo en qualité de premier président de la Cour d’appel. C’est une promotion méritée pour ce magistrat discret, humble et gros travailleur, bien qu’étant souvent adversaire dans les procédures, surtout celles des prisonniers de la crise postélectorale », a réagi Me Rodrigue Dadjé, l’avocat de Mme Gbagbo.

Lors du dernier procès de l’ex-Première dame pour crime contre l’humanité pendant la crise postélectorale, M. Yéo, alors procureur général avait requis une peine d’emprisonnement à vie, pour sceller « la réconciliation nationale » après une meurtrière crise post-électorale.

Mais la cour d’assises avait acquitté Mme Gbagbo.

ck-eak/jpc


Des nouvelles nominations à la justice en Côte-d’Ivoire: Ali Yéo, Lebry Marie-Léonard, Mourlaye…Adou Richard

Afrikipresse

Alors que la rumeur annonçait le départ du Procureur de la République, Richard Adou Christophe suite à l’affaire de l’évasion des 20 détenus et déférés, le 8 août 2017 au Palais de justice d’Abidjan, l’on a plutôt appris la nomination de l’actuel Procureur général Ali Yéo [photo], comme Premier Président de la Cour d’Appel, en remplacement de la juge Alice Kouadio.

Actuellement avocat général à Bouaké, le magistrat Lebry Marie-Léonard devient Procureur général au Parquet d’Abidjan.

Au moment où ces lignes étaient écrites, Richard Adou Christophe se trouvait encore dans son bureau, et n’était informé d’aucun changement concernant ses responsabilités. Le Procureur de la République est, apprend-on, le chef du violon au Palais de justice, tandis que le Procureur général est en principe, son supérieur hiérarchique.

Le Président du Tribunal de première instance d’Abidjan part à la Cour Suprême. Il avait été nommé depuis 2011 par le ministre de la justice de l’époque, Jeannot Ahoussou Kouadio. Il est remplacé par Cissé Mourlaye. Ces nominations font partie d’une vaste mutation, prévue depuis peu, mais qui coïncident avec la récente actualité. La passation des charges devrait avoir lieu , le jeudi 17 août 2017.

Alice Ouédraogo

REAGISSEZ A CET ARTICLE

Laisser un commentaire