PARTAGER
Guillaume Soro

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro contre le culte de la personnalité, sort de sa réserve

Guillaume Soro ne manque aucune occasion de faire passer un message. Les hommes religieux ont pu assister à une sortie remarquable de l’ancien secrétaire général de la FESCI. Il s’insurgeait contre le culte de la personnalité auquel se livrent certains hommes de Dieu.

Guillaume Soro sort de sa réserve

Guillaume Soro est un habile communicateur. Depuis qu’il a été lâché par le RDR, il ne cesse de multiplier les déclarations dont l’envers laisse très clairement transparaitre son envie d’en découdre avec ceux qui veulent politiquement le faire oublier. Ses messages adressés aux fidèles religieux ces derniers temps sont de véritables missiles à l’encontre de la classe politique ivoirienne. Loin de se laisser démonter par son absence au 3e congrès du RDR, le président de l’Assemblée nationale envoie des piques. Dans son message hebdomadaire aux fidèles musulmans, il interpelle les hommes sur leur manque d’humilité.   

Le président de l’Assemblée nationale ivoirienne s’est adressé aux fidèles musulmans ce jour saint en s’appuyant sur la 39e Sourate Az-Zumar, qui indique : « Il a créé les cieux et la terre en toute vérité. Il enroule la nuit sur le jour et enroule le jour sur la nuit, il assujettit le soleil et la lune à poursuivre chacun sa course pour un terme fixé. C’est Lui le Puissant, le Grand Pardonneur ».

Le chef de l’hémicycle estime par ailleurs que ce texte doit rappeler à tout d’homme, qu’il n’est pas Dieu et que sa vérité se trouve dans la mission que Dieu lui assigne. L’enseignement que l’on doit tirer de ce texte est que les êtres terrestres ont une fin inéluctable, et que ceux qui les adorent s’exposent donc aux déceptions.

Guillaume Soro envoie des piques à ses adversaires.

Dans la guéguerre qui l’oppose au RDR, Guillaume Soro, de manière implicite, vient de lancer une bombe dans le camp adverse. En déclarant ne pas comprendre pourquoi certains hommes de ce monde, à toutes les époques, acceptent arrogamment d’être adorés, bien qu’ils savent qu’ils ne sont que des hommes, c’est à dire des passagers mortels de cette planète créée par Dieu. L’ex-Premier ministre entend dénoncer la foudre que certains cadres du Rassemblement des républicains (RDR) déversent sur lui. De même, d’autres barons de la rue Lepic, dans leur désir d’être toujours aux commandes, vouent un certain culte au président de la République, au point de ne vouloir entendre parler d’alternance ou d’un autre candidat pour la présidentielle de 2020.

La compréhension de cette attitude demeure malheureusement le manque de pardon. « C’est parce qu’ils ne savent pas pardonner ! C’est parce qu’ils ont tourné, ingratement, le dos à la signature sublime de Dieu : le pardon qui permet aux créatures de découvrir Son Amour », conclut-il.

afrique-sur7

REAGISSEZ A CET ARTICLE

Laisser un commentaire