PARTAGER

Qu’on se le dise une fois pour toute : L’AFRIQUE N’EST NULLEMENT RESPONSABLE DE LA TRAITE NÉGRIÈRE !

En effet, à l’époque des faits, les grands Royaumes noirs avaient déjà été détruits, qu’il s’agisse du Royaume du Kongo ou du Royaume Ashanti, qu’il s’agisse du Royaume Haoussas ou du Royaume du Mali…

 

Les esclavagistes avaient pris grand soin à détruire ces hauts lieux de pouvoir avant de commettre leurs exactions. En outre les entités comme le Cameroun ou la RCA, l’Afrique du Sud ou le Tchad pour ne citer qu’eux, n’existaient pas !

Certains me diront qu’il y avait des chefs de tribus de certaines régions qui ont… Mais il ne s’agissait là que des individualités isolées, de brigandage et rien de plus…

En réalité dans toutes les sociétés humaines qu’elles soient Africaines noires, blanches, jaunes ou rouges, en cas d’invasion des puissances étrangères, il y a toujours des individualités qui collaborent… Cela ne fait pas de l’ensemble du peuple des collabos.

Il y a eu dans l’histoire récente les généraux juifs de Hitler, cela ne fait pas des juifs, des coresponsables de la Shoa ; il y a eu des collabos en France, cela ne fait pas des français des coupables des crimes nazis ; il y a eu encore récemment le cas des Harkis en Algérie mais leurs actions ne signifient pas que les Algériens étaient tous des collabos.

Pourquoi dans le cas de la traite négrière veut-on faire des victimes des complices ? De tout temps, lorsqu’un peuple est soumis par la force, il y a toujours eu parmi celui-ci, des individualités qui pour sauver leur peau, collaborent avec des puissances étrangères.

Merci à tous.

Calixthe Beyala

REAGISSEZ A CET ARTICLE

Laisser un commentaire