PARTAGER
BAD: un programme à 400 milliards $ susceptible de révolutionner l’agriculture africaine

La Banque africaine de développement (BAD) a récemment approuvé un programme de développement du secteur agricole du continent. Baptisé  «Nourrir l’Afrique : stratégie pour la transformation agricole de l’Afrique, 2016-2025», ce plan vise la création d’un secteur agroalimentaire compétitif en Afrique et veut permettre l’amélioration des conditions de vie des populations vivant de l’agriculture.

Concrètement, entre 315 et 400 milliards de dollars seront investis dans 15 chaînes de valeur prioritaires afin d’atteindre l’autosuffisance dans la production de certaines denrées de base et «de gravir les échelons des chaines de valeur pour les produits principalement destinés à l’exportation comme le cacao, le café, le coton et les noix de cajou». La banque qui table sur un retour sur investissement annuel de 85 milliards $ si le projet était intégralement financé, y injectera 24 milliards $ et mobilisera le reste de la somme nécessaire via divers mécanismes.

Insistant sur l’importance de ce programme, la BAD a rappelé que l’Afrique injectait, chaque année, 35,4 milliards de dollars dans ses importations alimentaires alors qu’elle disposait de 65% des terres arables non exploitées de la planète.

Aaron Akinocho

(Agence Ecofin)

REAGISSEZ A CET ARTICLE

Laisser un commentaire