PARTAGER
Le président, Nicolas Djibo de la CCI et le chef de Division Robert Masumbuko de la BAD ont paraphé l`accord de don, mercredi 29 Juin 2016 , à Abidjan, en marge de la 28ème assemblée générale ordinaire de la Chambre de commerce ivoirienne.

La Banque africaine de développement (BAD) a octroyé à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire (CCI) un don de 300 millions F CFA pour le financement de petites et moyennes entreprises (PME), dans le cadre d’un projet dénommé « champion ».

Les deux institutions, représentées pour la CCI par son président, Nicolas Djibo et pour la BAD par le chef de Division Robert Masumbuko, ont paraphé l’accord de don, mercredi, à Abidjan, en marge de la 28ème assemblée générale ordinaire de la Chambre de commerce ivoirienne.

Une centaine de PME considérées comme des « locomotives » dans trois secteurs prioritaires ciblés à savoir les BTP, la transformation et l’Hôtellerie-restauration vont bénéficier de ce don, selon la directrice générale de la CCI, Marie Gabrielle Varlet.

Ces entreprises seront sélectionnées suivant deux critères, l’un tenant compte de l’importance et l’autre en rapport avec la qualité de la prestation fournie. « Les dossiers des 30 meilleures seront soumis à l’examen et 12 seront retenues pour bénéficier de la notation financière. Le reste (90 entreprises) sera soumis à la notation managériale en vue du renforcement de capacités, a expliqué Mme Varlet.

«Nous espérons ainsi contribuer, à travers ce programme et de façon significative au plein développement des entreprises ivoiriennes », a signifié le président de la CCI, se réjouissant de l’aboutissement de ce projet.

Le représentant de la BAD a, pour sa part, redit les grandes ambitions de l’Institution pour la Côte d’Ivoire en général mais en particulier en matière de financement des PME. Celui-ci a notamment fait part de la volonté de l’institution bancaire d’« aller de plus en plus près » des PME.

Le programme « champion » est prévu pour s’étendre sur 24 mois. Il est à sa phase pilote est est financé à travers le Fonds Migration et développement (FMD), signale-t-on.

(AIP)

REAGISSEZ A CET ARTICLE

Laisser un commentaire