PARTAGER

Le Parquet s’est déclaré « incompétent au profit du tribunal de commerce » d’Abidjan, dans l’affaire du licenciement des agents de Comium, ce mardi 17 mai 2016.

Cette déclaration a été faite par l’un des vice-présidents de l’institution judiciaire, à l’endroit du Conseil du syndic des ex-agents de l’ex-société de téléphonie mobile.

En début mai, le collectif des ex employé a transmis aux médias un communiqué dans lequel ils ont annoncé l’assignation en justice de leurs ex-responsables.

L’objectif de cette assignation en justice visait à  contraindre les dirigeants de la société à payer des dommages intérêts en réparation des préjudices causés aux agents pour licenciement abusif.

Ces licenciements ont fait suite au retrait de la licence d’exploitation de Comium par l’ARTCI, le 29 mars 2016. Le régulateur du secteur des télécommunications de Côte d’Ivoire, a justifié cette mesure, par  le “non-respect” des cahiers de charges.

Le 11 avril 2016, le siège de Comium, a été interdit d’accès au personnel, qui revendiquait des mesures d’accompagnement, entre autre le “paiement de 12 mois de salaires“.

Lisette Anoh

lessentiel.ci

REAGISSEZ A CET ARTICLE

Laisser un commentaire